STOCKAGE D’ENERGIE A AIR COMPRIME (CAES)

Le stockage d’énergie dans l’air comprimé est une méthode permettant de tamponner l’énergie générée en période de surcapacité pour une utilisation à un autre moment. Cela signifie que l’énergie produite pendant les périodes de faible demande (en période creuse) peut être utilisée pour faire face aux périodes de forte demande (charge de pointe).

Le stockage traditionnel de l’air comprimé utilise un compresseur pour pressuriser l’air atmosphérique et le pomper dans des formations géologiques (souterraines). Les compresseurs utilisés pour cette application étaient bien entendu des compresseurs à air sans huile à grande capacité (centrifuges).

Les deux premières installations de ce type mises en service ont été, l’une à McIntosh, en Alabama, en 1991 et l’autre à Huntorf, en Allemagne, en 1978. Elles utilisent toutes deux des cavernes à sel comme réservoirs tampons, pompant de l’air comprimé pendant la nuit, lorsque la demande en énergie est le plus bas. Pendant la journée, l’air est libéré, chauffé au gaz naturel et forcé à travers une turbine pour générer de l’énergie. Le truc de cette technologie est son coût relativement bas et sa capacité à stocker de nombreux kilowattheures d’énergie.